Diorama – Défense de Koris XIII

Diorama – Défense de Koris XIII par Nico

Voilà plusieurs mois que la guerre embrase la cité de Koris XIII, capitale du système de Lyrian. Les premiers contingents de la Garde Impériale envoyés pour lutter contre une terrible invasion de la ruche Krakken ont déjà subi de lourdes pertes. L’Empereur dans sa grande sagesse a alors confié au vénérable chapitre Iron Fist de reprendre la planète des griffes de la force xénos. Le commandant Sillus escorté d’une escouade de Devastator effectuait une simple mission de routine quand son Rhino s’est subitement retrouvé atteint par un projectile d’acide sans doute tiré par un Malefactor xenos

Le rhino commença immédiatement à fondre et le commandant Sillus blessé par cette attaque ordonna à ses hommes de prendre position pour sécuriser la zone. Pendant que deux Space Marine s’engageaient dans les ruines proches pour tenter de prendre position sur les hauteurs, ils furent rapidement engagé par des Termaggants Tyranides. Un Marine mourut, tué par un projectile xenos alors que son coéquipier parvenait lui à se hisser au premier étage d’un des bâtiments en ruine. Pendant ce temps, les marines munis d’armes lourdes tentaient de prendre position derrière les couverts pour déployer leur terrible puissance de feu. Alors que Sillus réitérait ses demandes de soutien par radio, les premiers termaggants commencèrent à arriver au contact.

Malgré une défense acharnée, il était évident que l’escouade n’allait pas résister bien longtemps face à la nuée de créature qui se déversait sur eux. Les hurlements stridents d’un carniflex annonçaient même une sérieuse aggravation de la situation. La fin était proche. Le marine situé en avant poste se fit soudainement transpercer l’abdomen par un Lictor sorti de nul part.

Heureusement, les premiers renforts firent également leur apparition et Sillus, loué soit l’Empereur, vit même un apothicaire arriver sur place pour lui porter secours. Le Chapelain Deleric qui avait également entendu les appels à l’aide de ses frères d’armes arriva à son tour sur les lieux du combat. Il enclencha immédiatement son réacteur dorsal pour s’élancer à l’assaut du Lictor qui finissait à peine de dévorer sa proie. Sillus avait bien fait d’adresser une dernière prière à l’Empereur. Lorsque le Dreadnought fit à son tour son apparition, il se mit même à croire que L’Empereur lui même lui avait adressé un signe. Le combat n’était pas fini. Koris XIII ne tomberait pas encore aujourd’hui.